Archives de 7 novembre 2011

Le gouvernement turc actuel est en passe de réussir un pari longtemps jugé impossible : émanciper la politique étrangère d’Ankara de sa méfiance envers son environnement régional, sans pour autant revenir aux vieux rêves impérialistes. 

Le 4 août 1996, les Turcs rapatrièrent en grande pompe un corps exhumé, depuis le lointain Tadjikistan. Il s’agissait, précisait-on – car la mort rend méconnaissable le grand homme du petit – d’Enver Pacha, dernier dirigeant de l’empire ottoman. (suite…)

Publicités