Archives de 19 novembre 2011

La Ligue arabe s’est rassemblée dernièrement à Rabat. La vénérable dame a été dépassée par les événements depuis un an. Créée en 1945 pour servir les ambitions britanniques et égyptiennes contre les prétentions des Hachémites d’Irak et de Jordanie, reprise en main par Nasser pour contrer le roi Fayçal d’Arabie, la vieille machine, rouillée, a fini par incarner l’immobilisme arabe. Une vigueur inédite la saisit tardivement sur l’affaire syrienne. Le Printemps arabe soufflera-t-il enfin du côté du panarabisme ? (suite…)

Publicités